Ce que j’en pense

Rubin Sfadj

Read this first

La fuite des données de santé d’un demi-million de Français révèle l’immaturité du secteur médical en matière de privacy

Les leçons à tirer d’une violation de données historique

image-asset.jpg

Historique par son ampleur, l’incident révélé cette semaine par Libération coche toutes les cases du scénario catastrophe : des données ultra-sensibles à la merci des pirates, une solution informatique trop ancienne et mal sécurisée, un prestataire qui nie toute responsabilité et des anomalies évidentes dans la gestion de la crise.

Il doit impérativement provoquer une prise de conscience du secteur de la santé quant à l’urgence de muscler sa gouvernance des données.


Pourquoi est-ce important ? 👀

  • C’est la première fuite de cette ampleur en France. Elle concerne les données de 500 000 patients français et inclut l’identité complète, les coordonnées, le médecin traitant, le numéro de sécurité sociale, des mots de passe et surtout des données de santé comme les interventions médicales, la grossesse, la maladie, la...

Continue reading →


Résistons à la tentation du darwinisme sanitaire

jeunes_vieux_masque_sipa.jpg

Parce que « celui qui sauve une vie sauve l’humanité toute entière ».

Parce que la sacralisation de la vie humaine est la pierre d’angle de la société démocratique, le dernier refuge de notre fraternité.

Parce que ce n’est pas une notion spirituelle ou philosophique détachée du réel, un idéal qu’il faudrait se résigner à n’atteindre qu’aux termes d’une obligation de moyens.

Nous ne devons pas céder à la petite musique du darwinisme sanitaire qui monte, qui monte face à toutes les mesures de couvre-feu, confinement et autres mesures de limitation temporaire de notre liberté.

Des protestations compréhensibles mais inacceptables

Est-il bien sérieux, demande-t-on, de retarder de quelques années la mort de personnes déjà condamnées par le grand âge ou par la maladie au prix de la santé économique du pays tout entier, et donc de l’avenir de celles et ceux qui ont encore des décennies à...

Continue reading →


TousAntiCovid : nouvelle application ou simple rebranding de StopCovid ?

35282e0ce2f0f918639831828cd17fe8.jpg

Le succès n’a pas été au rendez-vous pour StopCovid, l’application de contact tracing développée par l’État français dans le cadre de sa stratégie de lutte contre l’épidémie de COVID-19. Après un démarrage pour le moins poussif début juin, l’application, qui n’avait pas dépassé la barre des cent signalements à la fin de l’été, a vite été rangée au rayon des rendez-vous ratés de la France avec le numérique.

Les raisons de l’échec de StopCovid

Si la technologie peut certainement aider à lutter contre le virus, les raisons de l’échec de StopCovid étaient prévisibles. Comme nous l’écrivions au moment de sa sortie, trois erreurs ont plombé le projet : trop d’acteurs autour de la table pour faire les bons choix, une architecture centralisée gourmande en données et qui empêchait toute interopérabilité avec nos voisins européens, et enfin une communication ratée au point que le Premier...

Continue reading →


Rachat de Suez par Veolia : chronique d’un échec annoncé

0fc4328454e3fc76038ac6cb334b36b3.jpg

C’est un chiffre que tout le monde, dans le petit milieu du big business, connaît par cœur. Une donnée de référence, vérifiée par des années de pratique, à tel point qu’avocats et banquiers d’affaires l’apprennent sur les bancs de la fac : un an après leur conclusion, 83 % des opérations de fusion-acquisition échouent à créer la moindre valeur pour les actionnaires.

Selon une fameuse étude publiée par KPMG en 1999, cet incroyable ratio se décompose comme suit : après évaluation, la valeur des actions avait augmenté dans seulement 17 % des cas ; dans 30 % des cas, aucune différence visible n’était à signaler ; et dans 53 % des deals analysés, la valeur des actions avait carrément chuté.

Vous avez bien lu : plus de la moitié des grandes fusions-acquisitions (« fusacs ») font perdre de l’argent aux actionnaires ! Mais alors, pourquoi les entreprises s’obstinent-elles à en faire ?

La...

Continue reading →


Les trois erreurs qui plombent l’application StopCovid

7cfbab962e30662a7130393a291a1f2a.jpg

Approuvée par l’Assemblée nationale, l’application StopCovid devrait être disponible dès le 2 juin. Mais chaque jour s’alimente la chronique d’un fiasco annoncé, et il y a fort à parier que bien peu de Français, au départ favorables à l’initiative, installeront StopCovid sur leur smartphone — pour autant que l’application fonctionne… Comment un projet au départ tout à fait louable — armer la stratégie de déconfinement « test and trace » d’un bras numérique — s’est-il, en quelques semaines seulement, écrasé en rase campagne alors que tous les feux étaient au vert et que, chez nos voisins, des applications similaires ont été déployées sans difficulté ?

Retour sur les trois erreurs majeures qui plombent StopCovid.

Première erreur : le « design par comité »

Si vous voulez offrir un enterrement de première classe à un projet, confiez son pilotage à un comité suffisamment étendu, et la...

Continue reading →


En pleine épidémie, la loi Avia règle son compte à la liberté d’expression

loi-avia-liberte.jpg

C’est un classique des films-catastrophe : lorsqu’un fléau s’abat soudainement sur la ville — invasion extraterrestre, dinosaures lâchés dans la nature, déchaînement climatique, pandémie incontrôlable… —, il se trouve toujours quelque brute sans scrupule pour régler son compte, en plein chaos, à un pauvre type plutôt sympathique contre qui elle avait une dent depuis un moment. Quand l’ordre du monde vacille, pas de chance pour les pauvres types sympathiques, la loi du plus fort reprend ses droits.

Remettre la liberté d’expression entre les mains d’une justice aussi privée qu’expéditive ne va pas de soi

Voilà l’image qui m’est venue à l’esprit hier après-midi quand j’ai vu passer sur mon fil Twitter, au milieu des coronavirus, covid19, confinement et autres chloroquine, la nouvelle du vote définitif de la loi Avia contre la « cyberhaine » à l’Assemblée nationale.

Si vous ne voyez...

Continue reading →


Notre vie privée ne doit pas devenir une victime collatérale du coronavirus

liberte-individuelle-coronavirus.jpg

Alors que les États luttent pour ralentir la propagation du coronavirus et protéger les populations, l’analyse massive de données et le traçage des individus doivent-il intégrer l’arsenal anti-pandémie des démocraties ?

Les régimes autoritaires, par hypothèse peu respectueux des libertés individuelles, ne peuvent nous servir d’inspiration. La Chine n’a pas attendu le Covid-19 pour surveiller sa population à coups de reconnaissance faciale, d’intelligence artificielle et de « big data ». Les vidéos de vieilles dames reconduites chez elles par des drones ou de policiers équipés de masques mesurant la température des passants pour appréhender manu militari les infectés potentiels font sensation sur les réseaux sociaux, mais ne nous apprennent, au fond, pas grand-chose.

L’essayiste Nassim Nicholas Taleb qualifie de « black swans » (« cygnes noirs ») les événements dont le caractère...

Continue reading →


Le RGPD est une mine de valeur

Le règlement européen sur la protection des données personnelles, entré en vigueur au printemps 2018, est un cadre de confiance qui générera de la croissance

Screen Shot 2021-02-28 at 01.32.01.png

C’est un constat qui commence à tourner au lieu commun : dans les yeux des entreprises, le bon vieux « consommateur » des cours de marketing du XXe siècle n’est plus. Il a cédé la place à un producteur de données personnelles à temps plein pudiquement dénommé « l’utilisateur ».

Les géants du commerce électronique nous vendent des assistants vocaux pour déceler nos goûts. Les constructeurs automobiles bardent nos voitures de capteurs pour nous dispenser de les conduire. Les banques analysent nos transactions pour nous proposer de nouveaux produits financiers. La révolution déborde du cadre étroit de l’entreprise : les chercheurs s’en remettent au Big Data pour accélérer leurs travaux, et le fisc lui-même nous suivra bientôt sur...

Continue reading →


Les données, un risque de réputation mortel pour les chefs d’entreprise

Screen Shot 2021-02-27 at 18.38.14.png

La multinationale japonaise Sony, le spécialiste américain du crédit Equifax, l’opérateur britannique de télécoms TalkTalk, la licorne Uber, la chaîne de magasins Target, le site de rencontres Ashley Madison… Ces entreprises qui évoluent dans des univers différents ont toutes un point commun : leurs dirigeants ont été remerciés à la suite d’une fuite de données personnelles. Aujourd’hui, c’est Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, qui est sur la sellette.

Le départ d’un patron n’est pas la pire des conséquences imaginables en cas de scandale :Verizon a suspendu son rachat de Yahoo! à la suite de l’annonce du piratage de la totalité des comptes utilisateurs de cette dernière entreprise. Une suspension dont la levée a coïncidé… avec le départ de la PDG de Yahoo!, Marissa Mayer.

Les entreprises ne peuvent plus traiter ces données comme de simples flux de mégaoctets

Qu’il s’agisse...

Continue reading →


ICO : le bon, la brute et le truand

serveimage1.jpeg

Les ICO sont partout, tous les gens cool en prennent. Elles permettent à des startups innovantes de lever des millions en quelques heures ; elles ont ringardisé les introductions en bourse ; elles évitent même les fourches caudines des fonds de capital-risque et de leurs comités d’investissement.

Puisque même Paris Hilton s’y est mise, essayons de comprendre l’intérêt des ICO, ce que le droit peut en dire, et leurs risques.

Qu’est-ce qu’une ICO ?

ICO signifie initial coin offering, en référence à la traduction anglaise de l’expression « introduction en bourse », IPO : initial public offering.

Dans une IPO, une entreprise permet au public de souscrire des actions négociables sur un marché régulé : elle cède une partie du capital en échange d’une levée de fonds.

Dans une ICO, l’entreprise offre, contre des « pièces » de crypto-monnaie (comme le bitcoin ou l’ether), des « jetons » (t...

Continue reading →