Réflexions éparses

Barba tenus sapientes

Page 4


PRISM : La vérité est ailleurs

0oApiyq9Xtef04gsM.jpeg
Si l’on met de côté notre obsession moderne du respect de la vie privée et le lieu commun selon lequel les États “ne peuvent plus rien” face à la mondialisation et aux nouvelles technologies, l’enjeu posé par les récentes révélations sur le programme PRISM change à la fois de nature et d’importance.

Principalement adressée à une audience américaine, la défense de PRISM avancée par l’administration américaine (PDF) repose sur le fait déterminant que les “cibles” du programme de surveillance ne sont pas nationales mais étrangères :

The Government cannot target anyone under the court-approved procedures for Section 702 collection unless there is an appropriate, and documented, foreign intelligence purpose for the acquisition (such as for the prevention of terrorism, hostile cyber activities, or nuclear proliferation) and the foreign target is reasonably believed to be outside the United...

Continue reading →


En séance

(Texte initialement publié sur Tumblr)

– Bonjour, Docteur.

– Bonjour. Asseyez-vous, je vous en prie.

– Merci.

– Alors, dites-moi, qu'est-ce qui vous arrive, cette semaine ?

– Eh bien, c'est comme je vous ai dit au téléphone, Docteur. J'arrive pas à réécrire.

– Excusez-moi, mais on s'en fout un peu. Ça ne sert à rien de réécrire. Ce qui est écrit n'est ni à écrire ni à réécrire.

– Pardon, Docteur. Je me suis mal exprimé. (Quoi que…) Je voulais dire : je n'arrive pas à me remettre à écrire. Vous comprenez ? J'avais un blog, dans le temps, et j'avais quelques lecteurs. J'ai même été reconnu dans des lieux publics deux ou trois fois. Mais là ça fait plus d'un an que rien, niet, zip.

– En quoi ça vous pose problème ? Vous m'avez l'air tout-à-fait équilibré comme garçon.

– Vraiment ? Vous trouvez ?

– Euh, enfin, en comparaison avec les quatre de ce matin à la clinique, je veux dire...

Continue reading →


À l'attention des candidats à la primaire socialiste

(Texte initialement publié sur Posterous)

Après une lecture attentive de la dernière sortie d'Arnaud Montebourg dans Libé (qui est un peu à la pensée de gauche, il faut bien le reconnaître, ce que The Onion est à la presse d'information), je me dis que Hugues Serraf a probablement raison : la primaire du PS se transforme peu à peu en “championnat de France du socialisme”. Une idée terrifiante pour au moins deux raisons - trois pour quiconque a déjà soutenu une conversation avec Hugues. Mais restons-en à deux pour l'instant, c'est plus propre et ça m'attirera moins d'ennuis.

Première raison : le championnat de France du socialisme, on va pas se mentir, on commence à connaître. C'est en général une compétition qui se remporte au nombre de buts contre son camp.

D'ailleurs, Aubry et Montebourg viennent de donner le coup d'envoi, et on voit déjà les dégâts. La première réalise une superbe...

Continue reading →


Lettre ouverte à mon ami Laurent Joffrin

(Texte initialement publié sur Posterous)

Évacuons ça tout de de suite : Laurent Joffrin n'est pas mon ami. Je ne l'ai jamais rencontré. Mais comme Myriam (qui, elle, est vraiment mon amie) préfère le vouvoyer, je me suis dit que ce serait sympa de prendre le contre-pied.

Donc, cher Laurent, je vais te tutoyer, et même faire semblant d'être ton pote. Ne t'inquiète pas, c'est uniquement pour les besoins de la cause. J'arrête tout de suite après.

Passons aux choses sérieuses, si tu veux bien. J'ai lu ton papier d'hier sur les “inspirateurs” de Breivik. Bon, on sent bien que tu l'as écrit sous le coup de l'émotion : le style est un peu trop mécanique pour être naturel (même pour toi). C'est généralement le signe d'une grande nervosité chez l'auteur.
Faut pas s'énerver comme ça, Laurent. Regarde ce que tu as fait : tu t'es débrouillé pour mettre dans le même sac l'auteur d'un massacre de...

Continue reading →


Twitter et le journalisme d’hier : la crise de la pertinence

(Texte initialement publié sur Posterous)

J'ai participé, [hier soir à la Boate, à un débat sur le thème : “Twitter, nouveau Pulitzer ?”. Pour en discuter, le Social Media Club avait invité André Fournon (Nice Matin), Philippe Pujol (La Marseillaise), Pierre Boucaud (Marsactu), et donc votre serviteur.

Pour mon intervention, j'avais prévu de partir de l'interdiction faite aux chaînes par le CSA de citer les réseaux sociaux à l'antenne. Manque de bol, le modérateur (Lionel Fleury, directeur de l'école de journalisme de Marseille) a introduit les débats en expliquant que, cette décision étant à son avis sans importance, il valait mieux tout de suite l'évacuer de la discussion.

J'ai alors repensé à la première personne que j'ai entendue dire qu'il fallait être expert d'un sujet pour pouvoir en parler en public : un de mes anciens profs de droit, au début de son cours sur les médias dans...

Continue reading →


Pas de bateau français pour Gaza

(Texte initialement publié sur Posterous)

Ainsi donc, aucun “bateau français pour Gaza” n'a quitté Marseille le 18 juin dernier. Ce navire imaginaire, avec à son bord un équipage d'activistes attachés à la paix dans le monde au point de vouloir défier une armée régulière en haute mer, ne partira d'ailleurs probablement jamais. Ou alors il partira un jour, mais pas de France, et peut-être pas directement pour Gaza. On a compris.

L'information a de quoi décevoir les plus obtus des pro-palestiniens - ceux avec qui il est plus difficile de dialoguer qu'avec… les Palestiniens -, pour au moins trois raisons.

  1. D'abord parce que cette “annulation” a privé les activistes en question d'un mélodrame de grande envergure avant même l'arrivée au large de Gaza, dès le départ du port de Marseille, avec manifestation à la clé et, rêve suprême, possible affrontement avec les forces de l'ordre. Amarcord...

Continue reading →


Sur Twitpic, vos photos vous appartiennent-elles vraiment ?

Les sites de partage de photos sur Twitter sont des services en ligne comme les autres : il faut bien qu'ils gagnent de l'argent. À ce petit jeu, Twitpic a trouvé une solution assez dérangeante : soutirer les droits d'auteur de ses utilisateurs.

TechCrunch Europe révèle en effet que Twitpic a signé avec le groupe de presse WENN un accord pour “représenter ces images”. Le hic, bien sûr, c'est que par défaut, les droits d'auteurs attachés auxdites images restent la propriété des utilisateurs. Qu'à cela ne tienne ! Twitpic annonce sur son blog avoir modifié (pardon, “clarifié”) les conditions d'utilisation du service, qui stipulent dorénavant :

… vous accordez par les présentes à Twitpic une licence mondiale, non exclusive, gratuite, sous-licenciable et transférable pour utiliser, reproduire, distribuer, préparer des oeuvres dérivées [des images] … ainsi qu'après votre retrait ou...

Continue reading →


Retour sur un acte de guerre

Soirée chez des amis vendredi soir. Nous sommes entre Européens, tous plutôt jeunes, plutôt éduqués (école de commerce, sciences po, troisième cycle de philo, certainement aussi un ingénieur, plus votre serviteur, juriste de formation). Vers la fin des festivités la discussion s'engage sur les conditions de la mort d'Oussama Ben Laden. Quelqu'un expose que la mort d'un homme, que la mort de cet homme, même sans rien en regretter, ne saurait constituer une solution au problème posé par le terrorisme d'Al Qaïda.

Quelle est alors la solution ? Comme souvent, on entend répondre : la politique. Expliquer, en bonne intelligence, qu'une solution militaire est au mieux insuffisante, au pire injuste par nature. Injuste parce que non seulement violente, mais en plus inefficace.

Dans cette optique (c'est-à-dire, en évitant de généraliser outre mesure, pour une partie importante de l'opinion...

Continue reading →


Mediapart et la rumeur

(Texte initialement publié sur Posterous)

J’ai parfois l’impression que nous prenons un malsain plaisir, dans ce pays, à tourner et retourner nos valeurs comme font ces aliénés qui se scarifient en grattant jusqu’au sang les plaies qu’ils se sont données.

C’est, il me semble, ce que fait Mediapart ces derniers jours. À lire la prose de Laurent Mauduit, un véritable Watergate est en train de se jouer entre l’Élysée et les grandes écoles ; ce n’est plus seulement la laïcité républicaine qu’on piétine — c’est la méritocratie française qu’on sacrifie.

Mais si on analyse un instant les faits, que reste-t-il de tout cela ? Une simple rumeur. J’emploie le mot « rumeur » parce qu’à l’heure où j’écris ces lignes, c’est le seul nom que l’on puisse donner à cette histoire.

Tandis que l’État prévoit habituellement que les examens et concours de l’éducation nationale ne se tiennent pas le jour...

Continue reading →


Le prix Nobel pour les nuls

Il est difficile d'en douter : 2011 est, sera une grande année à l'échelle de l'histoire du monde ; de celles qu'on n'oublie pas. De celles qui comptent.
Deux dictateurs, Ben Ali et Mubarak, sont tombés avant le printemps ; un troisième, Kadhafi, vacille sous les coups de boutoir de la coalition et les imitera peut-être avant l'été ; d'autres régimes de la région encore pourraient suivre ; l'Afrique également, avec en Côte d'Ivoire le départ imminent de Gbagbo. La première moitié de l'année n'est pas encore écoulée que déjà le vent de la démocratie, source la plus fiable de progrès et de paix, souffle plus fort que jamais dans des poumons qui l'ont trop peu souvent respiré.

La triple catastrophe japonaise, séisme puis tsunami puis incertitude nucléaire, vient encore assoir la place de 2011 dans les livres d'histoire. À l'espoir démocratique offert par les révolutions arabes succèdent...

Continue reading →